Tracks

04. Ariettes oubliées I: Je devine à travers un murmure...
07. Après l' ombre
11. L'échappée



04. Ariettes oubliées I: Je devine à travers un murmure...

Je devine, à travers un murmure,
Le contour subtil des voix anciennes
Et dans les lueurs musiciennes,
Amour pâle, une aurore future !
Et mon âme et mon coeur en délires
Ne sont plus qu'une espèce d'oeil double
Où tremblote à travers un jour trouble
L'ariette, hélas ! de toutes lyres !
O mourir de cette mort seulette
Que s'en vont - cher amour qui t'épeures -
Balançant jeunes et vieilles heures,
O mourir de cette escarpolette !


07. Après l' ombre

Ce matin, près du bois
Elle se tenait là, près de moi
Dans les Forêts, elle s'engouffre,
M'attirant dans son souffle.

Dans la Terre plus de pas
Dans les Pierres plus de toi

Sombre, obscure, Révèle-toi, je suis là

À la chapelle, tremble
Une gorge se déploide
Ôte moi le cri
Vole une vie au delà de la Lumière

Sombre, belle, ja t'oublie.
Dépourvu de mon Âme, libéré de ta voix.


11. L'échappée

Un jour je me réveillerai, les yeux noirs couleur bitume,
Et je pleurerai des larmes de Goudron,
Les Poumons noirs,
Le cur engourdi comme un oiseau loin de son nid.

L'air pur me Manque, le bruit des gens autour m'angoisse
La ville s'immisce peu à peu dans ce corps maigre qu'est le mien
Obstruant ainsi mes rêveries joyeuses d'un idéal qui s'éteint.

Sais-tu de quoi j'ai envie?
De partrir vivre dans les Montagnes, entouré de hauts sapins
Je m'allongerai sur la mousse,
Sentirai l'odeur des Champignons, des Fleurs et de la Terre Humide.