Tracks

01. Racines Dénudées
02. Florilège Lunatique Occultement Révélateur Et Néantisation Caduque Engendrée
03. The Four Names Of The Living Threatening Stone
04. Aborted
05. Beyond The Mirrorthrone
06. The Notion Of Perfect
07. Moi Mort...
08. Of Wind And Weeping



01. Racines Dénudées

Lorsque emportée par de noirâtres flots écumeux
La terre se sublime au dernier regard des malheureux
Et laisse apparaître sous un sinistre clair-obscur
Des entrelacs de racines pourrissantes et impures

Le courroux de l'idée incomprise
La revanche de la larme insoumise
Laissant la vague percuter les rochers
Grondant furieusement pour mourir épuisée

Ce que la raison bergère a si longtemps ignoré
Car à l'emprise des sens caché
Vient de rugir d'une obscure puissance
Tel les vagissements d'une seconde et vengeresse naissance

Vengeresse car bien que présentes et croissantes
Ces racines honnies ne furent que sous-jacentes
Hors de portée d'une masse imméritante et désarticulée
Qui n'aurait été en mesure de saisir leur force révélée

Une vérité hurlée mais de tous ignorée
Qui se voit par l'accomplissement de sa prédiction vérifiée
Et par là même dévoilée aux yeux hagards
Des êtres en chute jurant au hasard

Laisse le corbeau chanter la mort
Et le vautour se délecter du sort
Le cycle immuable s'effectue inévitablement
A travers les âges depuis la nuit des temps


02. Florilège Lunatique Occultement Révélateur Et Néantisation Caduque Engendrée

A l'heure ou le deuil touche à sa fin
Et qu'au loin se profilent des horizons purs et sains
L'oiseau mythique resurgit de ses cendres
Et majestueusement laisse ses ailes s'étendre

D'un battement il abandonne derrière lui les impuretés d'un monde trompeur
Gouverné par une génération perfide et sans saveur

Pour s'envoler vers de nouvelles terres
Plus forte que les simples raisons de la chair
Car la où l'immonde trahison règne toute puissante
Les liens sacrés sont brisés sous la complainte gémissante
De l'être foudroyé qui soudain fait face à sa propre mort
Endurant impuissamment les tragiques desseins du sort

Un cri, une quête
Qui à travers les frontières se répète
Lorsque toute les aspirations se révèlent n'être qu'une
Se rejoignant en une voie désignée par la pale lueur de la lune

Mes pensées répétées en fracas par le glas... répétée... murmurées... répétées
Larmes de glaces figées pour l'éternité

Un nouvel élan est à présent engendré
Permettant le dépassement des événements passés
Insufflant une nouvelle vie à mon âme morte
Retrouvant splendeur et grâce accorte

Et ainsi comme ma résurrection, l'éternel recommencement fut à nouveau accompli


03. The Four Names Of The Living Threatening Stone

Seeking for a shining star in a dead sky
That would enlighten me a way to follow
Within the obscurity that surrounds me I trusted a lie
Pronounced by the malignant voice of sorrow

The condition of being a toy
Wounded, disrespected and betrayed

There is no purity in the human's realm
But perpetual abuses, deceits and desecrations

Cold stone feeding from my tears
Alive, it's growing so as never to disappear

This living threatening stone has four names
Which are ingenuousness, revelation, pain and shame
They were carved on my flesh and on my soul
The night when the wolves forgot how to howl

Beyond what my eyes can see
Breathing the air of my imagination
I am desperately searching for an ounce of purity
Breathing the air of my imagination…

Disillusion, sincerity is not
The evil selfishness that rose around me
Made me rot
Let the worms gnaw my suffocated body

Immemorial and immortal burden
Going hand in hand with neurosis and anguishes
Dead is the image of the unadulterated maiden
Now replaced by the evidence of the rubbish


04. Aborted

[instrumental]


05. Beyond The Mirrorthrone

Lying under a melting moon
I bemoan the truth I shall never know
For I'm pulled by the winds of Eternity
In a chasm where no sparkle of light dances

Infinite thoughts dyed with madness
Like celestial gazes through a maze of Nothingness
Thus wanders my dreamful soul
Like an absurd shadow fleeing the sun

Against all nature, against the tide
Again and again I try
To escape that blindfold iron era
In order to reach the stars, carriers of wisdom

So let my eyes close
And my mind travel
Beyond the illusory beauty
Beyond the silent and motionless rivers of pain

Over the frozen waterfalls we shall rise hand in hand
And top the corpse of the moon eyeing us scornfully down
From her mirrorthrone in the nightsky
Whence she spells her curse on our yet blackened hearts

No smiles shall enlighten our faces sculpted in marble
For lost is our cause
But through astral travels we shall find another reality
The true essence of Life… and Death


06. The Notion Of Perfect

The quest is on!
The Truth is awaiting somewhere
Laughing at my poor self
Whose frozen heart tries to breathe
Through a blinding curtain of snow
Falling from a dead and boring sky
Darkened by the heavy clouds of
Decadence…
Forgetting the carnal side
But preparing the spiritual rise of my soul
Through unknown and unlighted ways
Let Wisdom be my guide

Let Wisdom be my guide

But I have to be aware of the dangers
Of the wrath of Mother Nature
For she doesn't like what is perfect
And destroys all that comes closer to that state

But I have to be aware of the dangers
Of the wrath of Mother Nature
For her sons like herself
Are to be shattered if they reach such a state

So I have to deceive
The almighty Mother
For the state beyond God
Is the one for which I reach out
I have to grow silently
So as not to catch her eye
For the age of the humans' Rebirth
Has not come yet
But iron is not my kingdom
I need to escape it
Against all Laws
Enforced by the tyrannical Mother

Let Wisdom be my guide
The Truth is awaiting somewhere


07. Moi Mort...

La parole n'est plus maîtresse que du rien
Anéanti je renie mon destin
Plus de sens au très saint verbe
Qui de sa sonorité m'exacerbe

Les vagissements du Néant résonnent
Dans mon esprit impalpable
Terrorisé je brûle sur le sable
Du désert qui à mon image se façonne

Sous les coups j'ai péri
Soit !
Le monde dans lequel j'ai faibli
Est à présent à ma merci

Destruction de la chair par le retour de la non-chair

Mange mon fruit
Je suis Dieu et te bénis
Malgré tes larmes obscènes
Tu périras sous ma haine


08. Of Wind And Weeping

[instrumental]